Panier0 Article

Votre panier est vide

LIVRAISON OFFERTE sur votre première commande à partir de 100€ d'achat avec le code : CAVEJUSTE2022 - Franco de port à partir de 300€

Bourgogne : Les caractéristiques des vins

C’est bon, la Bourgogne vous savez maintenant pourquoi on en parle autant, où ça se trouve, les terroirs mythiques etc… (Cf Session 1) Oui mais ça, une fois arrivé chez votre caviste ou dans le rayon vin d’une enseigne de grande distri (arrêtez de faire ça…), ça ne vous aide pas beaucoup ! Mis à part que vous trouverez ça assez cher, pourquoi choisir un Bourgogne ? Quelles sont ses caractéristiques ?

Une bouteille de Bourgogne c’est cher

S’il y a bien une caractéristique commune aux vins de Bourgogne, c’est leur prix. Globalement plus élevé que dans les autres régions. Bon, nous sommes au regret de vous annoncer que ça ne va pas s’arranger. 

Notez bien, sur les 10 vins les plus cher du monde 8 sont Bourguignons. Dans le top 20 ? 13 Bourguignons. Et tout cela a tendance à tirer l’ensemble des prix de la région vers le haut.

Il y a plusieurs raisons à cela :

  • La région n’est pas très grande donc ne produit pas beaucoup de bouteilles. Elles sont par conséquent plus rare.
  • Les marchés américains et surtout chinois adorent le Bourgogne et font grimper les prix par la loi de l’offre et la demande.
  • Liés aux deux premiers points, il y a énormément de spéculation autour des vins de Bourgogne : c’est rare, cher, donc un marché noir important.
  • Enfin, c’est une région qui subit de manière assez forte les gelées printanières ce qui diminue encore une fois le nombre de bouteilles dispo.

Vous l’aurez compris ce n’est pas près de s’arrêter.

Un système de classification précis

Nous revoilà devant notre rayon, les prix sont élevés, ok ! Mais comment faire mon choix ? La Bourgogne, tout comme l’Alsace ou le Bordelais, utilise un système de classement par ses appellations. Même si à première vue cela peut paraître compliqué, le système bourguignon est en fait, très simple. Ici, tout est basé sur le lieu, le fameux « climat ». En fonction d’où la vigne est plantée, vous êtes à un niveau d’appellation différent. Normalement plus le niveau d’appellation est élevé, plus le vin est qualitatif et donc cher.

Il y a 4 niveaux d’appellation :

  • Régional : Sur l’étiquette vous trouverez marqué « Bourgogne » comme le Bourgogne Aligoté, le Crémant de Bourgogne ou Hautes-Côtes de Beaune. Comptez en moyenne 6€ à 15€ pour une bouteille.
  • Village : Sur l’étiquette on retrouve le nom du village : Nuits Saint George, Meursault, Pommard. En fonction des villages cela peut beaucoup fluctuer mais disons qu’aux alentours de 25€-30€ vous trouverez votre bonheur (bon pas à Meursault ou Pommard, on est d’accord)
  • 1er Cru : Sur l’étiquette vous avez souvent le nom du village mais avec le nom de la parcelle. Il y a 562 climats 1er Cru en bourgogne. Chablis 1er cru Vaux de Vey, Chevrey Chambertin Les Champeaux, Là il faut plus miser sur 60€ la bouteille en moyenne
  • Grand Cru : Ils sont au nombre de 33. Et oui c’est tout. 2% de la production totale de bourgogne et c’est pour ça que ça coûte si cher. Parmi les plus connus : Corton Charlemagne, Romanée Conti, Clos de Tart,… Ici on ne se risquera pas à donner un prix. Vous pouvez trouver des grands crus à 100€ et d’autre à plusieurs milliers en fonction, bien souvent, de la renommée du domaine et de la taille du climat.

Le pinot noir : finesse et volupté

Le Pinot Noir est LE cépage rouge de la Bourgogne. On le retrouve ailleurs en France (Loire, Champagne, Alsace…) mais c’est en Bourgogne qu’il gagne ses lettres de noblesses.

Il aime les climats plutôt frais et à tendance à murir rapidement.

On le reconnait assez facilement dans son verre car sa robe (ou couleur) est plutôt claire, voir pâle ! C’est un cépage plutôt acide avec assez peu de tanins qui le différencie de son ennemi bordelais : le Cabernet Franc. C’est pour ça qu’on a tendance à dire en France : si tu aimes les vins rouges léger tu préfères les bourgognes et si tu préfères les vins rouges costauds tu préfères les bordeaux. Ce n'est pas faux.

Mais c’est aussi un cépage qui adooooore l’élevage et le temps. L’acidité ça conserve. Du coup, il faut vraiment différencier :

Un jeune pinot noir bourguignon (jusqu’à 3 ans) :

  • Il sera marqué par l’acidité, la légèreté et les petits fruits rouges ou noir. C’est simple, frais, agréable, ça se boit facilement.
  • On l’accorde avec des plats légers comme l’apéritif, des planches, des viandes blanches.
  • Bref, ça s’ouvre quand on veut ces quilles-là.

Un vieux pinot noir bourguignon à partir de 10 ans :

  • Il sera marqué par des arômes d’épices, de champignon, de fruit noir. Ça doit rester frais, sinon ce n’est pas bon, mais c’est beaucoup plus complexe. Quand c’est bien conservé ce sont des vins remarquables mais plus compliqué à sortir à l’improviste.
  • On les accorde avec des plats en sauce : du bœuf bourguignon un classique, ou des viandes rouges, gibier etc..

Le Chardonnay : l’influence du terroir et de l’élevage

Le chardonnay est un des cépages les plus cultivé au monde ! La raison à cela est simple, le chardonnay est un vrai caméléon : il s’adapte à tout, il pousse presque partout. De la Champagne au Languedoc, vous trouvez du chardonnay.

C’est donc un cépage qui va être marqué par son terroir, là ou il pousse et la façon dont on l’élève. En cuve ou en fût par exemple.

À Chablis :

  • Les chardonnays sont plutôt clairs, voir pâles. Quand on goute un chablis on est marqué par le côté très sec du vin, c’est vif ! On y retrouve des arômes de pomme principalement et on évoque souvent la « minéralité » pour parler d’un chablis.
  • Accordez-le volontiers avec des fruits de mers, des poissons. Ce sera parfait.

À Beaune :

  • Les chardonnays sont déjà plus foncés dans votre verre. Autour de Beaune, les chardonnays ont la particularité d’être souvent élevés sous bois. Cela leur donne des arômes souvent beurrés ou vanillés et une texture plus épaisse, plus dense. Notamment à Meursault ou c’est la marque de fabrique !
  • Ce sont des vins qui vont bien se prêter à la garde déjà. Ils vont aussi bien s’accorder avec les poissons et viandes blanches en sauce !

À Macon :

  • Les chardonnays prennent plus le soleil ils ont donc des arômes de fruits plus mûrs voire sec. Abricot notamment. Cependant, on retrouve moins d’élevage qu’à Beaune et donc moins ces arômes de beurre ou de Vanille.
  • En fonction de ce que vous prenez, l’accord mets et vins peut changer. Un Macon classique pourra s’accorder parfaitement avec des fruits de mer quand un Pouilly-Fuissé pourra tranquillement accompagner une viande blanche et ou un poisson.

Et voilà ! Comme ça vous savez à peu près tout sur les caractéristiques des vins de Bourgogne et, on l’espère, vous serez moins perdu avant de faire votre choix.

Livraison
Dans toute la France en 24/48h
Sourcing
Vignerons rencontrés et vins goutés
Des prix justes
Rémunérateurs pour les vignerons
100% labellisés
Tous nos vins sont à minima en Bio
Engagement
1% de notre CA reversé à des associations