Panier0 Article
Votre panier est vide

LIVRAISON OFFERTE à partir de 12 bouteilles !

Le guide du vin nature

Plongez dans le monde fascinant du vin naturel en suivant notre guide. Découvrez comment les vins conventionnels, bio, biodynamiques et naturels sont produits et ce qui les distingue les uns des autres pour mieux vous y retrouver. Que vous soyez un amateur de vin ou un connaisseur, ce guide du vin nature vous aidera à comprendre les nuances et la complexité des vins naturels pour en apprécier chaque gorgée. 

 

Introduction au vin nature

 

1 - L’engouement pour le vin nature

 

L’engouement pour le vin nature a pris de l’ampleur ces dernières années, à mesure que les consommateurs cherchent à se rapprocher de la nature et à consommer des produits plus sains et plus respectueux de l’environnement. Le vin nature, produit sans l’utilisation d’additifs chimiques, à la vigne et au chai,  offre une expression authentique du terroir et du cépage, ce qui séduit de nombreux amateurs de vin. De plus, la production de vin nature respecte l’environnement et favorise la biodiversité, ce qui est en accord avec les préoccupations actuelles en matière de durabilité et d'écologie. 

Cet engouement pour le vin nature a conduit à une augmentation de la production et de la disponibilité de ces vins, offrant aux consommateurs un choix plus large et une occasion d’explorer la diversité et la complexité des vins naturels. Mais les vins natures sont des vins complexes qui font face à de nombreux enjeux dont les vignerons devrons faire face dans les prochaines années. 

Pour en savoir plus sur l'avènement du vin nature, lisez notre article : l'histoire du vin nature

 

2 - Quelle est la différence entre un vin conventionnel, bio, biodynamique et nature ?

 

Les vins conventionnels, bio, biodynamiques et nature sont produits différemment, avec des méthodes qui varient en termes de pratiques agricoles, de processus de vinification et d'ajouts d'additifs. Voici les principales différences entre ces types de vin :

  • Vin conventionnel : Les vins conventionnels sont produits avec des pratiques agricoles et des méthodes de vinification traditionnelles qui peuvent inclure l'utilisation d'engrais chimiques, de pesticides et d'autres additifs pour augmenter les rendements et la stabilité du vin. Les sulfites sont également couramment utilisés comme conservateur. Les vins conventionnels ont tendance à être standardisés en termes de goût et de texture, ce qui leur permet d'avoir une production de masse.
  • Vin bio : Les vins bio sont produits à partir de raisins cultivés selon des pratiques agricoles biologiques. Cela signifie que les raisins sont cultivés sans l'utilisation de produits chimiques tels que les pesticides et les engrais synthétiques. Les méthodes de vinification peuvent varier, et ils contiennent moins de sulfites ajoutés. Les vins bio ont tendance à être plus naturels et à avoir une production plus limitée, ce qui en fait souvent un produit plus cher.
  • Vin biodynamique : Les vins biodynamiques sont produits selon des pratiques agricoles biodynamiques qui visent à équilibrer l'écosystème dans lequel les raisins sont cultivés. Les pratiques biodynamiques incluent l'utilisation de compost, de préparations naturelles, de calendrier lunaire et d'autres techniques pour améliorer la santé des sols et des plantes. Les vins biodynamiques sont généralement vinifiés sans l'utilisation de produits chimiques et contiennent peu de sulfites ajoutés.
  • Vin nature : Les vins naturels sont produits à partir de raisins cultivés selon des pratiques agricoles biologiques ou biodynamiques, sans l'utilisation de pesticides ou d'engrais chimiques. Les raisins sont vinifiés naturellement, sans ajout de levures, de sulfites ou d'autres additifs, et les vins ne sont pas filtrés ou clarifiés, ce qui leur donne un aspect trouble et une saveur unique. Les vins naturels ont une production limitée et sont souvent considérés comme les vins les plus naturels et les plus authentiques.

En résumé, les principales différences entre les vins conventionnels, bio, biodynamiques et nature sont liées aux pratiques agricoles, aux processus de vinification et à l'utilisation d'additifs. Les vins conventionnels ont tendance à être produits en grande quantité, tandis que les vins bio, biodynamiques et naturels sont souvent produits en quantités limitées avec une attention particulière à la qualité et à l'authenticité.

Pour en apprendre davantage, découvrez : notre baromètre des intrants dans le vin

 

3 - Un vin conventionnel c'est quoi ?

 

Un vin conventionnel est un vin issu de l’agriculture traditionnelle dont les méthodes de vinification qui peuvent comprendre l’utilisation d’engrais chimiques, de pesticides et d’autres additifs pour augmenter les rendements et assurer la stabilité du vin. Pour lutter contre les maladies et les insectes nuisibles, les vignes peuvent être traités avec divers produits chimiques. Lors de la vignification, les sulfites, couramment utilisés comme conservateurs, sont souvent ajoutés pour prolonger la durée de conservation du vin. Les méthodes de vinification peuvent également inclure l’utilisation de levures industrielles, l’ajout de tanins, ainsi que l’utilisation de clarifiants et de filtrants pour produire un vin plus standardisé en termes de goût et de texture. Cela permet une production de masse, rendant les vins conventionnels généralement plus abordables que leurs homologues biologiques, biodynamiques et naturels.

En comparaison avec le vin nature, le vin conventionnel peut manquer de la complexité et de l’authenticité qui sont souvent associées aux vins naturels. Les vins naturels sont produits sans l’utilisation d’additifs chimiques, ce qui permet au caractère unique du terroir et du cépage de briller à travers le vin. Alors que le vin conventionnel vise à produire un produit cohérent et prévisible, le vin nature embrasse la variabilité et l’expression individuelle du millésime.

Pour en apprendre davantage, lisez notre article : notre baromètre des intrants dans le vin

 

4 - Un vin bio c'est quoi ?

 

Un vin bio est un vin produit à partir de raisins cultivés sans l'utilisation de produits chimiques synthétiques tels que les pesticides, les herbicides, les engrais chimiques, les fongicides, les insecticides, etc.

La culture des raisins bio utilise des méthodes de production respectueuses de l'environnement et de la biodiversité, telles que la rotation des cultures, le compostage, la plantation de couvre-sols et l'utilisation de prédateurs naturels pour lutter contre les nuisibles.

De plus, la production de vin bio implique également des techniques de vinification naturelles, sans l'utilisation de produits chimiques synthétiques pour la fermentation ou la stabilisation du vin.

La certification bio est délivrée par des organismes agréés qui vérifient que toutes les étapes de production du vin sont conformes aux normes biologiques.

 

5 - Les labels et certifications entourant les vins naturels

 

Dans le monde du vin naturel, plusieurs labels et certifications ont émergé pour garantir aux consommateurs que les vins qu’ils achètent sont produits de manière naturelle et respectueuse de l’environnement. Parmi ces labels, on trouve le label “Vin méthode nature” dédié aux vin natures approuvé par le Syndicat de défense des vins naturels (SDVN). Les membres doivent être certifiés biologiques, récolter manuellement et fermenter avec des levures naturelles.

D'autres labels existent comme “Demeter”, “Nature et progrès”, “Biodyvin” ou “AB” entre autres. 

Ces labels et certifications jouent un rôle crucial dans la promotion de la transparence et de l’intégrité du vin naturel, aidant les consommateurs à faire des choix éclairés lorsqu’ils achètent du vin.

Pour en apprendre davantage, lisez notre article : vin nature : labels et certifications

Chez Cave Juste, nous avons fait le choix d'une viticulture durable. C'est pourquoi 100% de nos vins sont issus de labels garantissant des produits cultivés sans pesticides ni engrais de synthèse avec le moins d'intrants possible. 

Découvrez notre séléction de vin bio, biodynamiques et natures
Épuisé
Domaine de la Pépière
Domaine de la Pépière
Pays Nantais
2020 / Blanc
Classique
10.30
Ça Grolleau'te
Bariou et Bodet
Touraine
2020 / Rosé
Insolite
14.00
Épuisé
Vin Blanc
Clos du Tue Boeuf
Touraine
2020 / Blanc
Atypique
13.20
Épuisé
À L'Orée Rouge
L'Orée du Sabia
Vendée
2020 / Rouge
Insolite
11.80
Rico
Combe au Mas
Vallée du Rhône
2022 / Rosé
Insolite
11.50
Épuisé
Gneiss
Pays Nantais
2022 / Blanc
Insolite
11.50

CHAPITRE 1 / LE VIN NATURE

1.1 - Vin nature : définition 

 

Un vin naturel est un vin produit à partir de raisins cultivés selon des pratiques agricoles biologiques ou biodynamiques, sans l'utilisation de pesticides ou d'engrais chimiques. Les raisins sont vinifiés naturellement, sans ajout de levures, de sulfites ou d'autres additifs, et les vins ne sont pas filtrés ou clarifiés, ce qui leur donne un aspect trouble et une saveur unique. Les vins naturels sont souvent considérés comme les vins les plus authentiques et représentatifs de leur terroir.

Les vins naturels sont souvent produits par de petits producteurs indépendants qui cherchent à mettre en avant la pureté et la qualité des raisins, ainsi que l'impact minimal sur l'environnement. Contrairement aux vins conventionnels, les vins naturels peuvent avoir des arômes et des saveurs qui reflètent le terroir et le climat de la région où les raisins sont cultivés, plutôt que d'être standardisés pour répondre à des goûts spécifiques ou les cahiers des charges des AOC. En raison de leur production limitée et de leur qualité supérieure, les vins naturels sont souvent plus chers que les vins conventionnels.

 

1.2 - Quelle est la différence entre un vin bio et un vin nature ?

 

La principale différence entre un vin bio et un vin nature réside dans les méthodes de vinification. Un vin bio est produit à partir de raisins cultivés selon des pratiques agricoles biologiques, qui excluent l'utilisation de pesticides et d'engrais chimiques, mais il peut encore inclure des additifs tels que des sulfites ou des levures industrielles. En revanche, un vin nature est produit à partir de raisins cultivés selon des pratiques agricoles biologiques ou biodynamiques, sans l'utilisation de pesticides ou d'engrais chimiques, et vinifié naturellement, sans ajout de levures (levures indigènes uniquement), de sulfites ou d'autres additifs.

Les vins naturels sont souvent produits par des producteurs qui cherchent à minimiser l'impact sur l'environnement et à mettre en valeur la qualité des raisins et du terroir. Contrairement aux vins bio, les vins naturels sont souvent non filtrés et non clarifiés, ce qui leur donne un aspect trouble et une saveur unique. Les vins naturels peuvent également être considérés comme ayant un caractère plus « vivant », reflétant les levures et les bactéries naturellement présentes dans le raisin et le vignoble.

En somme, le vin bio est une certification qui concerne la culture des raisins, tandis que le vin nature est un mouvement plus large qui concerne toute la production du vin, de la culture des raisins à la vinification.

 

1.3 - Comment est fait le vin nature ?

 

Le vin naturel est produit à partir de raisins cultivés selon des pratiques agricoles biologiques ou biodynamiques, sans l'utilisation de pesticides ou d'engrais chimiques. Les raisins sont ensuite vinifiés naturellement, sans ajout de levures commerciales, de sulfites ou d'autres additifs.

Voici les étapes de la vinification naturelle :

  1. Récolte : Les raisins sont récoltés à la main (principalement) pour éviter d'endommager les grappes. Les raisins doivent être sains et mûrs pour produire un vin de qualité.
  2. Égrappage : Les raisins sont triés et les grappes sont égrenées pour séparer les grains de raisin de la tige. (Pas obligatoire !)
  3. Fermentation : Les raisins sont fermentés naturellement grâce aux levures présentes sur la peau des raisins ou dans l'air ambiant. La fermentation peut prendre plus de temps que pour un vin conventionnel car les levures naturelles sont moins actives que les levures commerciales.
  4. Macération : Les raisins sont souvent laissés en contact avec la peau pendant une période prolongée pour donner au vin une couleur, un arôme et une structure tannique plus intenses. (Pour les rouges et vins oranges)
  5. Pressage : Les raisins sont pressés pour extraire le jus, qui est ensuite placé dans des cuves pour poursuivre la fermentation.
  6. Élevage : Le vin est vieilli dans des fûts de chêne, des cuves en acier inoxydable, des jarres ou dans des bouteilles pour développer ses arômes et sa complexité. Les vins naturels sont souvent élevés sur lies (le dépôt de levure) pour ajouter de la texture et de la saveur.
  7. Mise en bouteille : Le vin est mis en bouteille sans filtration ni clarification, ce qui lui donne un aspect trouble et une texture unique. Les vins naturels peuvent également être embouteillés avec une faible teneur en sulfites ou sans sulfites ajoutés pour préserver le caractère naturel du vin.

Le processus de vinification naturelle est plus artisanal et demande une plus grande attention aux détails, mais il permet de produire des vins authentiques et uniques qui reflètent le terroir et le climat de la région où les raisins sont cultivés.

 

1.4 - Est ce qu'un vin nature est forcément bio ?

 

Un vin nature ne nécessite pas d'être certifié bio, mais il est souvent produit à partir de raisins cultivés selon des pratiques agricoles biologiques ou biodynamiques, sans l'utilisation de pesticides ou d'engrais chimiques. Cependant, la certification bio n'est pas obligatoire pour produire du vin naturel.

La vinification naturelle va au-delà des pratiques agricoles biologiques, elle concerne l'ensemble du processus de production du vin, notamment la fermentation naturelle, sans ajout de levures commerciales, de sulfites ou d'autres additifs, ainsi que la non-filtration et la non-clarification du vin. Cette approche vise à préserver l'intégrité du raisin et à refléter le terroir dans le vin.

Cependant, il est important de noter que tous les vins naturels ne sont pas nécessairement produits de manière biologique ou biodynamique. De même, tous les vins bio ne sont pas nécessairement produits de manière naturelle. Les deux certifications sont différentes mais peuvent se recouper dans la production de vin naturel.

 

1.5 - Est ce que le vin nature contient des sulfites ?

 

Le vin naturel peut contenir des sulfites, mais généralement en quantités beaucoup plus faibles que dans les vins conventionnels. Les sulfites sont des composés de soufre qui agissent comme conservateurs pour le vin, en empêchant l'oxydation et la croissance bactérienne. Les sulfites sont souvent ajoutés aux vins conventionnels à des concentrations plus élevées pour garantir leur stabilité et leur durée de conservation.

Cependant, dans le cas du vin naturel, la plupart des producteurs essaient de limiter ou même d'éviter l'ajout de sulfites. Ils peuvent utiliser des méthodes alternatives pour protéger le vin, comme l'utilisation de techniques de vinification qui favorisent la stabilité naturelle du vin, comme la fermentation spontanée et la macération carbonique.

Certains vins naturels sont même embouteillés sans aucun ajout de sulfites. Cependant, il est important de noter que même les vins naturels qui sont embouteillés sans sulfites ajoutés peuvent en contenir de petites quantités étant naturellement présents sur les raisins.

 

1.6 - Pourquoi le vin naturel peut paraître plus cher ?

 

Le vin naturel peut être plus cher que les vins conventionnels pour plusieurs raisons :

  1. La production de raisins biologiques ou biodynamiques peut être plus coûteuse en raison des coûts supplémentaires liés à la gestion du sol, de l'eau, des ravageurs et des maladies. Les viticulteurs doivent également travailler plus dur pour produire des raisins sains et mûrs. Les rendements sont également plus faibles.
  2. Le processus de vinification naturelle est plus artisanal et demande plus de travail manuel et de temps pour produire un vin de qualité. Les raisins sont souvent triés à la main, fermentés naturellement sans ajout de levures commerciales, et vieillis plus longtemps.
  3. Les vins naturels sont souvent produits en quantités limitées, car les viticulteurs se concentrent sur la qualité plutôt que sur la quantité. Cela peut rendre le vin plus difficile à trouver et augmenter le prix.
  4. Les vins naturels peuvent être embouteillés avec une faible teneur en sulfites ou sans sulfites ajoutés, ce qui peut augmenter le risque de contamination bactérienne et nécessiter une gestion plus minutieuse pendant la vinification et l'élevage.

Ces facteurs peuvent contribuer à rendre le vin naturel plus cher que les vins conventionnels, mais pour les amateurs de vin qui recherchent des produits de qualité supérieure, la qualité, l'authenticité et la complexité du vin naturel en valent souvent la peine.

 

1.7 - Comment boire le vin nature?

 

Le vin naturel peut être bu de la même manière que tout autre vin, mais il peut y avoir quelques différences dans la manière de le servir et de le déguster en raison de ses caractéristiques uniques.

  • Température : Comme pour tout vin, la température de service est importante. Le vin naturel est souvent servi à une température plus fraîche que les vins conventionnels, car il a tendance à avoir une acidité plus élevée. Pour les vins blancs naturels, une température de 8 à 12°C est recommandée, tandis que pour les vins rouges naturels, une température de 14 à 18°C est généralement préférée.
  • Verre : Le choix du verre peut également avoir un impact sur la dégustation du vin naturel. Les verres à vin fins et élégants sont souvent préférés pour mettre en valeur l'arôme et la saveur du vin. Les verres plus larges et arrondis peuvent également être utilisés pour les vins rouges naturels qui ont besoin de respirer.
  • Dégustation : Lors de la dégustation du vin naturel, il est important de prendre en compte ses caractéristiques uniques, telles que l'acidité élevée, les tanins souples et les arômes fruités. Le vin naturel peut également avoir une texture plus légère et une couleur plus trouble que les vins conventionnels. Prenez le temps de sentir l'arôme du vin, de le faire tourner dans le verre pour libérer les saveurs, et de savourer lentement chaque gorgée.
  • Dégazer : le vin naturel peut être légèrement perlant. Ceci n'est pas un défaut ! Certains vignerons laissent un peu de gaz carbonique dans les vins pour qu'ils se conservent mieux en raisons de l'absence de sulfites ajoutées. Si cela vous gêne, vous pouvez dégazer le vin en carafant ou en secouant la bouteille avec le pouce dans le goulot !

 

1-8 - Pourquoi le vin nature peut-il légèrement pétiller ? 

 

Le vin nature peut parfois réserver une surprise inattendue : une légère effervescence. On dit alors qu'il est perlant. Cette caractéristique est souvent le résultat d'un processus naturel et spontané. Au cœur de cette transformation se trouve le gaz carbonique, un sous-produit naturel de la fermentation alcoolique. Pendant la vinification, les levures, naturellement présentes sur les peaux des raisins, transforment le sucre en alcool, libérant ainsi du gaz carbonique. Cette réaction génère de la chaleur, favorisant l'échappement du gaz. Ces très fines bulles de gaz sont souvent provoquées par la très faible quantité de sulfites utilisés. 

Mais pas de panique ! Carafez le vin ou faites le tourner dans votre verre et ce perlant disparaitra ! Si le perlant est acceptable, la franche effervescence, elle, ne l'est pas et peu devenir un vrai défaut du vin. Il faudra alors le dégazer plus vigoureusement en secouant franchement la bouteille avec le pouce dans le goulot. 
 

1.9 - Les mythes sur le vin nature

 

Il existe plusieurs mythes sur le vin nature qui peuvent être trompeurs ou inexacts. Voici quelques-uns des mythes les plus courants :

  • Le vin nature est toujours sans sulfites : Bien que de nombreux vins naturels contiennent moins de sulfites que les vins conventionnels, cela ne signifie pas nécessairement qu'ils n'en contiennent pas du tout. Certains vignerons utilisent encore de petites quantités de sulfites pour prévenir l'oxydation et la croissance bactérienne.
  • Le vin nature est bon pour la santé : Bien que le vin naturel puisse être produit sans l'utilisation de produits chimiques, cela ne signifie pas qu'il est nécessairement meilleur pour la santé que les vins conventionnels. La consommation excessive d'alcool peut avoir des effets négatifs sur la santé.
  • Le vin naturel est toujours produit de manière biologique : Bien que de nombreux vins naturels soient produits de manière biologique ou biodynamique, cela ne garantit pas nécessairement qu'ils sont également naturels. La production de vin naturel implique souvent des techniques de vinification minimales, qui peuvent ne pas être utilisées dans la production de vins biologiques ou biodynamiques.
  • Le vin naturel est toujours plus cher : Bien que de nombreux vins naturels soient effectivement plus chers que les vins conventionnels, cela n'est pas toujours le cas. Certains vins naturels sont produits à petite échelle et sont donc plus coûteux, tandis que d'autres sont produits de manière plus importante (négoce) et peuvent être vendus à des prix similaires aux vins conventionnels.

Il est important de se rappeler que le vin naturel est un produit complexe et que les méthodes de production et les caractéristiques peuvent varier considérablement selon le producteur et la région. Il est donc important de se renseigner auprès du producteur ou de rechercher des informations fiables pour comprendre la méthode de production et les caractéristiques spécifiques d'un vin naturel particulier.

 

1-10 - Où acheter du vin nature ? 

 

Si vous cherchez à acheter des vins naturels, vous êtes au bon endroit. Que vous soyez un connaisseur ou un novice, il existe de nombreux endroits où vous pouvez trouver des vins naturels : 

 

Acheter du vin naturel en ligne 

L'achat de vin nature en ligne offre une commodité indéniable : des descriptions détaillées, une livraison rapide, un choix large de bouteilles de vignerons passionnés. De nombreuses caves en ligne proposent une vaste sélection de vins naturels provenant du monde entier. Chez Juste, nous ne proposons que des vins français qui respectent un charte stricte que nous nous sommes imposés. Nous ne proposons que des vins bio, biodynamiques ou natures labélisés ou en cours de labélisation. Tous les vins ont été goûtés, les vignerons ont été rencontrés. 

Découvrez notre Charte 

Vous pouvez parcourir les descriptions détaillées et les notes de dégustation pour faire un choix éclairé. Pour découvrir tous nos vins bio, biodynamiques et naturels c'est par ici : Découvrez tous nos vins 

 

Acheter du vin naturel dans une cave à vin nature

Si vous avez des caves à vin proches de chez vous, vous pouvez vous rendre directement chez le caviste. De nombreuses caves à vin proposent une sélection de vins naturels et le personnel peut souvent vous aiguiller sur les vins qui correspondent à vos goûts et à votre budget.

 

Acheter du vin naturel dans les épiceries bio

Les épiceries biologiques sont une source souvent sous-estimée de vin nature. En plus de proposer une variété d'aliments biologiques, elles incluent souvent une sélection de vins naturels. Ces épiceries s'engagent à promouvoir des produits respectueux de l'environnement, et le vin nature s'inscrit parfaitement dans cette démarche. 

 

Participer à une dégustation de vin nature

Participer à une dégustation de vin peut être un excellent moyen d’essayer différents vins naturels avant d’en acheter. De nombreux vignobles et caves à vin organisent des dégustations de vin où vous pouvez goûter une variété de vins et apprendre davantage sur le processus de production du vin nature.

 

Les Foires et salons du vin naturel

Les foires et salons du vin nature sont des événements incontournables pour tous les amateurs de ce précieux breuvage. Organisés dans diverses régions viticoles, ces rassemblements réunissent de nombreux producteurs de vin nature. C'est l'occasion idéale de rencontrer les vignerons en personne, d'en apprendre davantage sur leur philosophie de travail et, bien sûr, de déguster leurs créations uniques.

 

Peu importe où vous choisissez d’acheter votre vin nature, l’important est de trouver un vin qui correspond à vos goûts et à vos préférences. Bonne dégustation !

 

1.11 - Raisin l'appli du vin naturel

 

Raisin est une application mobile dédiée au vin naturel. Elle permet aux utilisateurs de découvrir, d'explorer et de partager leurs vins naturels préférés avec une communauté passionnée de vin nature.

L'application Raisin permet de rechercher des vins naturels en utilisant des filtres spécifiques tels que le type de vin, le producteur, le pays, la région, le millésime, etc. Les utilisateurs peuvent également évaluer et donner leur avis sur les vins qu'ils ont goûtés, partager des photos de bouteilles et de verres, et consulter les avis d'autres utilisateurs.

En plus de cela, l'application Raisin propose également une carte interactive des bars à vin naturels, des caves et des restaurants dans différentes villes du monde entier. Les utilisateurs peuvent ainsi découvrir les meilleurs endroits pour déguster des vins naturels et rencontrer d'autres amateurs de vin.

Raisin est disponible gratuitement sur l'App Store et Google Play Store. L'application a été lancée en 2017 par une équipe basée à Berlin en Allemagne, et est devenue rapidement une référence pour les amateurs de vin naturel du monde entier.

 

1.12 - Quelques chiffres sur le vin naturel
 

Le marché du vin naturel en France a connu une croissance significative ces dernières années. Voici quelques chiffres intéressants :

  • Le marché du vin naturel en France représente environ 4% du marché total du vin.
  • En 2020, la production de vin naturel en France était estimée à environ 7% de la production totale de vin.
  • Le nombre de vignerons produisant du vin naturel en France est en augmentation constante. Selon les dernières estimations, il y aurait environ 1500 à 2000 producteurs de vin naturel en France.
  • La région bordelaise est le principal producteur de vin naturel en France, suivie de près par la région du Languedoc-Roussillon.
     
Découvrez notre séléction de vins labélisés Vin Methode Nature
Épuisé
Chacha Régnié
L'Épicurieux
Beaujolais
2019 / Rouge
Excentrique
20.00
Épuisé
Gamayléon
L'Épicurieux
Beaujolais
2019 / Rouge
Excentrique
18.00
Épuisé
Morgon Hey Joe
L'Épicurieux
Beaujolais
2019 / Rouge
Excentrique
21.80
Pelbery
Domaine Obrières
Languedoc - Roussillon
2020 / Rouge
Excentrique
15.50
Antipode
Domaine des Gâtz
Anjou - Saumur
2021 / Rouge
Atypique
17.00
Épuisé
Anjou Démon
Les Terres Blanches
Anjou - Saumur
2021 / Rouge
Atypique
18.50
Gamay de Bouze
Les Terres Blanches
Anjou - Saumur
2021 / Rouge
Atypique
19.50

CHAPITRE 2 / LE VIN EN BIODYNAMIE

2.1 - Qu'est ce qu'un vin en biodynamie ?

 

Un vin en biodynamie est un vin produit à partir de raisins cultivés selon les principes de la biodynamie, une méthode de viticulture qui considère la vigne comme un organisme vivant et interconnecté avec son environnement.

La biodynamie repose sur des principes écologiques et éthiques, en utilisant des préparations naturelles à base de plantes, de minéraux et de compost pour renforcer les sols et les plantes, ainsi que des calendriers lunaires et planétaires pour guider les travaux de la vigne.

Les vignerons en biodynamie cherchent à créer un équilibre naturel dans leur vignoble en favorisant la biodiversité et en évitant les produits chimiques de synthèse. Les raisins sont récoltés à la main et triés soigneusement pour ne conserver que les meilleurs.

Le vin en biodynamie est donc un vin issu d'une viticulture respectueuse de l'environnement et de la santé des consommateurs. Les vins en biodynamie sont souvent considérés comme ayant une plus grande complexité aromatique et une expression plus fidèle du terroir que les vins conventionnels.
 

2.2 - Qu’est ce que  la biodynamie ?

 

La biodynamie est une méthode de culture agricole qui considère la terre et les plantes comme des organismes vivants en interrelation avec leur environnement, y compris les influences cosmiques. Cette approche est née en 1924 en Europe, lorsque le philosophe autrichien Rudolf Steiner a donné une série de conférences sur l'agriculture à un groupe de fermiers.

La biodynamie repose sur l'utilisation de préparations naturelles à base de plantes, de minéraux et de compost pour enrichir les sols et les plantes, ainsi que sur l'utilisation d'un calendrier lunaire et planétaire pour guider les travaux agricoles. Les principes de la biodynamie encouragent la biodiversité, le respect de l'environnement et le développement de sols vivants et fertiles.

En viticulture, la biodynamie est de plus en plus utilisée pour produire des raisins de haute qualité, avec un minimum d'impact sur l'environnement. Les vignerons en biodynamie cherchent à créer un équilibre naturel dans leur vignoble en favorisant la biodiversité et en évitant les produits chimiques de synthèse. Les raisins sont récoltés à la main et triés soigneusement pour ne conserver que les meilleurs.

Les vins issus de raisins cultivés en biodynamie sont souvent considérés comme ayant une plus grande complexité aromatique et une expression plus fidèle du terroir que les vins conventionnels.

 

2.3 - Quelle est la différence entre bio et biodynamie ?
 

La principale différence entre un vin bio et un vin biodynamique réside dans la façon dont les raisins sont cultivés.

Un vin bio est produit à partir de raisins cultivés sans l'utilisation de pesticides, herbicides ou engrais chimiques de synthèse. Les producteurs de vin bio utilisent des méthodes alternatives pour fertiliser la vigne, contrôler les maladies et les parasites, et maintenir la santé du sol. Ils peuvent également utiliser des pratiques de culture en rotation, des techniques de labour et de couverture du sol pour préserver la biodiversité et l'écosystème.

En revanche, la biodynamie est une méthode de culture qui considère la terre, les plantes et l'environnement comme un tout interconnecté. Les pratiques biodynamiques comprennent l'utilisation de préparations naturelles pour enrichir les sols et les plantes, ainsi que des calendriers lunaires et planétaires pour guider les travaux agricoles. Les vignerons en biodynamie cherchent à créer un équilibre naturel dans leur vignoble en favorisant la biodiversité et en évitant les produits chimiques de synthèse.

Par conséquent, un vin biodynamique est un vin produit à partir de raisins cultivés en suivant les principes de la biodynamie, tandis qu'un vin bio est un vin produit à partir de raisins cultivés sans l'utilisation de produits chimiques de synthèse. Les deux méthodes sont souvent utilisées ensemble pour produire des vins naturels de haute qualité.

 

2.4 - Comment reconnaître un vin biodynamique ?

 

Pour reconnaître un vin biodynamique, il est important de savoir qu'il n'existe pas de label officiel pour les vins biodynamiques. Cependant, certains vignerons peuvent afficher des logos ou des certifications privées, tels que Demeter ou Biodyvin, qui garantissent que les raisins ont été cultivés selon les principes de la biodynamie.

En dehors de cela, il y a quelques signes qui peuvent indiquer que le vin est biodynamique:

  • Le vignoble peut être certifié biologique ou en conversion vers l'agriculture biologique.
  • Le vigneron peut utiliser des préparations biodynamiques, telles que la bouse de corne et la silice de corne, qui sont des remèdes naturels pour améliorer la fertilité du sol.
  • Le calendrier lunaire et planétaire peut être utilisé pour guider les travaux agricoles.
  • Le vigneron peut également chercher à favoriser la biodiversité en plantant des haies, des arbres et des plantes mellifères autour du vignoble.

En fin de compte, la meilleure façon de savoir si un vin est biodynamique est de se renseigner auprès du producteur ou de rechercher des informations sur les pratiques viticoles utilisées dans la production du vin.


 

Découvrez nos vins en biodynamie
Muenchberg Grand Cru
Domaine Ostertag
Alsace
2018 / Blanc
Classique
58.00
Épuisé
Gewurztraminer
Les Funambules
Alsace
2019 / Blanc
Insolite
16.90
Quitcho Quitchous
Domaine des Amiel
Languedoc - Roussillon
2020 / Blanc
Insolite
14.50
Épuisé
Vin de Pétanque
Mas de Libian
Vallée du Rhône
2022 / Rouge
Atypique
11.10
Épuisé
Bergecrac Rouge
Barouillet
Sud - Ouest
2022 / Rouge
Atypique
10.50
Les 2 Ânes Gris
Languedoc - Roussillon
2020 / Blanc
Atypique
20.80

CHAPITRE 3 / LES SULFITES DANS LE VIN

3.1 - C'est quoi les sulfites ?

 

Les sulfites sont des composés chimiques naturels, également connus sous le nom de dioxyde de soufre (SO2), qui sont souvent utilisés dans la production de vin pour aider à préserver la qualité et la stabilité du vin. Les sulfites agissent comme un antioxydant et un agent conservateur, empêchant le vin de s'oxyder, de fermenter ou de devenir acide.

Les sulfites sont présents dans de nombreux aliments et boissons, pas seulement dans le vin. Cependant, le vin est l'une des sources les plus courantes de sulfites dans notre alimentation. Les vins peuvent contenir des sulfites naturels produits pendant la fermentation et le vieillissement, ainsi que des sulfites ajoutés pendant le processus de vinification.

Les sulfites sont également utilisés pour nettoyer les cuves de vinification, les bouteilles et les barriques, ce qui peut entraîner une contamination croisée dans le vin.

Les sulfites peuvent causer des problèmes de santé chez certaines personnes, en particulier chez les personnes asthmatiques ou allergiques. C'est pourquoi la présence de sulfites doit être indiquée sur l'étiquette du vin si elle dépasse un certain seuil réglementaire, qui varie selon les pays. En Europe, la limite est de 150 mg/L pour les vins rouges et de 200 mg/L pour les vins blancs et rosés. Aux États-Unis, la limite est de 350 mg/L pour tous les vins contenant plus de 10 parties par million (ppm) de sulfites.
 

3.2 - Quels sont les dangers de sulfites ?

 

Les sulfites peuvent provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes, en particulier chez les asthmatiques, les personnes sensibles aux sulfites ou les personnes atteintes de déficits enzymatiques. Les symptômes courants de ces réactions peuvent inclure des maux de tête, des nausées, des vomissements, des éruptions cutanées, des démangeaisons et des difficultés respiratoires.

En outre, une consommation excessive de sulfites peut également causer des maux d'estomac, des douleurs abdominales et de la diarrhée. Cependant, les sulfites sont généralement considérés comme sûrs pour la consommation chez la plupart des gens lorsqu'ils sont consommés avec modération.

Il est important de noter que la présence de sulfites dans les aliments et les boissons est réglementée dans de nombreux pays, et que les fabricants doivent étiqueter les produits contenant des sulfites au-delà d'un certain seuil.

Dans l'Union Européenne, par exemple, les vins contenant plus de 10 mg/l de sulfites doivent être étiquetés comme "contenant des sulfites". Les vins biologiques sont également soumis à une réglementation stricte en matière de sulfites, et sont généralement produits avec des niveaux de sulfites plus faibles que les vins conventionnels.

 

3.3 - Quelles différences entre soufre et sulfites dans le vin ?

 

Le soufre et les sulfites sont étroitement liés, mais ils ne sont pas exactement la même chose. Le soufre est un élément chimique qui peut être utilisé de différentes manières dans la production du vin. Les sulfites, quant à eux, sont des composés chimiques contenant du soufre qui sont utilisés comme conservateurs dans de nombreux aliments et boissons, y compris le vin.

Les sulfites sont souvent ajoutés au vin pendant la production pour prévenir l'oxydation et la croissance de bactéries indésirables, ce qui peut altérer la qualité du vin. Ils peuvent également être utilisés pour stabiliser la couleur et l'arôme du vin, ainsi que pour prolonger sa durée de conservation.

Le soufre, quant à lui, peut être utilisé de différentes manières dans la production du vin. Le dioxyde de soufre (SO2) est souvent ajouté au vin comme conservateur sous forme de sulfites, mais le soufre peut également être utilisé sous forme de poudre de soufre, qui est vaporisée sur les raisins pour tuer les levures et les bactéries indésirables, ou pour désinfecter les barriques et les cuves de fermentation.

En fin de compte, bien que le soufre et les sulfites soient tous deux utilisés dans la production du vin, les sulfites sont les composés spécifiques contenant du soufre qui sont souvent ajoutés comme conservateurs pour prolonger la durée de conservation et la qualité du vin.

 

3.4 - Comment reconnaître un vin sans sulfites ?

 

Il peut être difficile de reconnaître un vin sans sulfites car les sulfites sont souvent utilisés dans la production de vin pour prolonger sa durée de conservation et éviter l'oxydation. Cependant, voici quelques indices qui peuvent vous aider à identifier un vin sans sulfites :

  • Recherchez la mention "sans sulfites ajoutés" sur l'étiquette du vin. Les producteurs de vin qui n'utilisent pas de sulfites peuvent inclure cette information sur l'étiquette pour informer les consommateurs.
  • Goûtez le vin. Les vins sans sulfites ont souvent un goût plus fruité et plus frais que les vins conventionnels. Ils peuvent également avoir une texture légèrement différente.
  • Recherchez des vins biologiques, biodynamiques ou naturels. Ces types de vins sont souvent produits sans sulfites ou avec des quantités très limitées.
  • Demandez à un sommelier ou à un caviste. Les professionnels du vin peuvent souvent vous aider à identifier des vins sans sulfites ou à faible teneur en sulfites.

Il convient de noter que même si un vin est étiqueté "sans sulfites ajoutés", cela ne signifie pas qu'il ne contient pas du tout de sulfites. Les sulfites sont un sous-produit naturel de la fermentation du vin, donc même les vins sans sulfites ajoutés peuvent en contenir de petites quantités.
 

3.5 - Quels vins contiennent le plus de sulfites ?

 

Les sulfites sont naturellement présents dans le vin car ils sont un sous-produit de la fermentation, mais les producteurs de vin peuvent également ajouter des sulfites pour préserver la qualité et la fraîcheur du vin. Certains vins peuvent contenir plus de sulfites que d'autres en raison de la méthode de production, des raisins utilisés ou des additifs ajoutés. Voici quelques exemples de vins qui peuvent contenir des niveaux élevés de sulfites :

  • Les vins blancs et rosés ont tendance à contenir plus de sulfites que les vins rouges en raison de leur teneur en acide plus élevée.
  • Les vins sucrés et liquoreux tels que le Sauternes, le Tokaji, le vin de glace et le Porto peuvent contenir des niveaux plus élevés de sulfites en raison de leur concentration en sucre.
  • Les vins produits en masse et vendus à bas prix ont souvent des niveaux élevés de sulfites car ils sont utilisés pour prolonger la durée de conservation et maintenir la qualité du vin.
  • Les vins traités avec des produits chimiques ou des additifs tels que des enzymes ou des levures peuvent également contenir des niveaux plus élevés de sulfites.

Il est important de noter que les niveaux de sulfites dans le vin peuvent varier considérablement d'un producteur à l'autre et même d'une bouteille à l'autre. Les personnes sensibles aux sulfites peuvent réagir différemment en fonction de la quantité de sulfites présents dans le vin, il est donc important de lire attentivement les étiquettes et de discuter avec un professionnel du vin si vous avez des préoccupations spécifiques.
 

3.6 - Quels sont les effets secondaires des sulfites

 

Les sulfites sont couramment utilisés dans l'industrie alimentaire pour leurs propriétés antioxydantes et conservatrices. Dans le vin, les sulfites sont utilisés pour prévenir l'oxydation et prolonger la durée de conservation du vin. Cependant, certaines personnes peuvent être sensibles aux sulfites et peuvent éprouver des effets secondaires désagréables après avoir consommé des aliments ou des boissons contenant des sulfites.

Les symptômes courants de sensibilité aux sulfites comprennent :

  • Des maux de tête
  • Des douleurs abdominales et des crampes
  • Des nausées et des vomissements
  • Des rougeurs cutanées, de l'urticaire et des démangeaisons
  • Des difficultés respiratoires, notamment de l'asthme

Il est important de noter que la sensibilité aux sulfites est relativement rare et ne touche qu'une petite proportion de la population. Les personnes atteintes d'asthme sont plus susceptibles de développer une sensibilité aux sulfites que la population générale.

Si vous pensez être sensible aux sulfites, il est important de lire attentivement les étiquettes des aliments et des boissons pour éviter les produits contenant des sulfites. Les vins "sans sulfites ajoutés" peuvent être une bonne option pour les personnes qui souhaitent éviter les sulfites. En cas de doute, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé ou un allergologue pour discuter de vos symptômes et de toute préoccupation spécifique.

 

3.7 - Pourquoi les sulfites donnent mal à la tête ?

 

La raison exacte pour laquelle les sulfites peuvent causer des maux de tête n'est pas complètement comprise, mais il existe plusieurs théories qui tentent d'expliquer ce phénomène.

Une théorie est que les sulfites peuvent dilater les vaisseaux sanguins dans le cerveau, ce qui peut causer des maux de tête chez certaines personnes. Les sulfites peuvent également provoquer une inflammation dans le corps, qui peut entraîner des maux de tête.

Une autre théorie est que les sulfites peuvent causer des changements dans la chimie du cerveau, ce qui peut déclencher des maux de tête chez certaines personnes sensibles. Les sulfites peuvent également agir comme un déclencheur pour les personnes souffrant de migraines.

Il est important de noter que la sensibilité aux sulfites est relativement rare et ne touche qu'une petite proportion de la population. Les maux de tête peuvent également être causés par d'autres facteurs tels que le stress, la déshydratation, la fatigue, ou la consommation excessive d'alcool.

Si vous pensez que les sulfites peuvent être à l'origine de vos maux de tête, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour discuter de vos symptômes et de toute préoccupation spécifique.
 

3.8 - Pourquoi boire des vins sans sulfites ?

 

Il n'y a pas de réponse simple à cette question car cela dépend des préférences personnelles et des besoins individuels de chaque personne. Cependant, certaines personnes choisissent de boire des vins sans sulfites ajoutés pour les raisons suivantes :

  • Allergies ou sensibilités : Certaines personnes peuvent être allergiques ou sensibles aux sulfites et peuvent éprouver des symptômes désagréables tels que des maux de tête, des nausées ou des démangeaisons cutanées après avoir consommé des aliments ou des boissons contenant des sulfites. Les vins sans sulfites ajoutés peuvent être une alternative pour ces personnes.
  • Préférences gustatives : Certaines personnes préfèrent le goût des vins sans sulfites ajoutés, car ils ont une saveur plus naturelle et moins de goût de "conserve". Les vins sans sulfites ajoutés sont souvent associés à des vins biologiques, naturels ou sans intervention, qui mettent davantage en valeur les caractéristiques du terroir et des raisins.
  • Valeurs environnementales et éthiques : Certains consommateurs préfèrent les vins sans sulfites ajoutés pour des raisons environnementales et éthiques. Les vins biologiques et naturels utilisent souvent des pratiques agricoles et de production plus durables et respectueuses de l'environnement.

Il est important de noter que les vins sans sulfites ajoutés peuvent ne pas convenir à tous les palais et qu'ils peuvent également avoir une durée de conservation plus courte. Les vins sans sulfites ajoutés peuvent également être plus chers que les vins conventionnels, car ils nécessitent souvent plus de travail et de soin pendant la production.

En fin de compte, le choix de boire des vins sans sulfites ajoutés dépend des préférences personnelles de chaque individu et de leurs besoins spécifiques. Il est recommandé de discuter avec un professionnel du vin pour trouver des options qui conviennent le mieux à vos goûts et à vos besoins.
 

3.9 - Est ce que les vins bio contiennent des sulfites ?

 

Oui, les vins bio peuvent contenir des sulfites, bien que leur teneur en sulfites soit généralement plus faible que celle des vins non-bio. Les sulfites sont des composés naturels qui se forment pendant la fermentation du vin et peuvent également être ajoutés au vin comme conservateurs pour empêcher l'oxydation et la croissance de bactéries indésirables. Les règlementations sur les vins bio autorisent l'utilisation limitée de sulfites ajoutés, mais les quantités autorisées sont plus faibles que pour les vins non-bio. Il existe également des vins "sans sulfites ajoutés", mais ils peuvent contenir des sulfites naturellement présents dans le raisin. Les vins "sans sulfites ajoutés" sont souvent plus sensibles à l'oxydation et ont une durée de conservation plus courte.


 

CHAPITRE 4 / LE VIN ORANGE

4.1 - Qu'est ce qu'un vin orange ?

 

Un vin orange est un type de vin produit à partir de raisins blancs fermentés avec leurs peaux, comme cela se fait habituellement pour les raisins rouges. Contrairement aux vins blancs, qui sont produits en pressant les raisins blancs pour séparer le jus des peaux, les raisins blancs utilisés pour les vins orange sont laissés en contact avec leurs peaux pendant une période allant de plusieurs jours à plusieurs mois. Ce processus permet aux pigments contenus dans la peau du raisin de se dissoudre dans le jus et de donner au vin une couleur orange, dorée ou ambrée, ainsi qu'une texture tannique et une saveur plus complexe.

Les vins orange sont souvent considérés comme des vins naturels, car ils sont souvent produits avec des méthodes traditionnelles et sans l'ajout de produits chimiques ou de levures commerciales. Ils sont également souvent associés à des vins biodynamiques ou organiques. Les vins orange peuvent être produits dans de nombreux pays, mais ils sont particulièrement associés aux régions viticoles de la Géorgie et de la Slovénie. Les vins orange sont souvent dégustés à température ambiante ou légèrement frais et sont souvent associés à des plats plus audacieux ou épicés en raison de leur saveur plus robuste.
 

4.2 - Comment boire un vin orange ?
 

Le vin orange peut être dégusté comme tout autre vin, mais il est généralement conseillé de le servir légèrement frais, à une température comprise entre 10 et 14 degrés Celsius, pour mieux apprécier ses arômes et saveurs. Voici quelques conseils pour déguster un vin orange :

  • Aérer le vin : Comme les vins oranges ont une texture tannique et une saveur plus complexe, il est souvent conseillé de les aérer avant de les déguster. Vous pouvez le faire en le versant dans un grand verre et en le laissant reposer pendant environ 10 minutes avant de le déguster.
  • Observer la couleur : Les vins oranges ont une couleur orange, dorée ou ambrée qui peut varier selon la durée de macération des peaux dans le jus. Observez la couleur du vin en le tenant contre une source de lumière pour mieux apprécier sa teinte.
  • Sentir les arômes : Avant de déguster le vin, prenez le temps de le sentir pour apprécier ses arômes. Les vins oranges peuvent avoir des arômes de fruits, de fleurs et d'épices.
  • Savourer le vin : Prenez une petite gorgée de vin et laissez-le reposer sur votre langue pour apprécier ses saveurs. Les vins oranges peuvent avoir une saveur plus robuste et tannique que les vins blancs classiques.
  • Accords mets-vins : Les vins oranges sont souvent associés à des plats plus audacieux ou épicés. Essayez de les associer avec des plats de cuisine du monde, des plats épicés, des plats à base de viande ou des fromages forts pour une expérience culinaire intéressante.

Il est important de noter que chaque vin est unique et peut être dégusté différemment en fonction de ses caractéristiques spécifiques. N'hésitez pas à expérimenter et à découvrir votre propre méthode pour apprécier un vin orange.

 

4.3 - Comment est fait le vin orange ?

 

Le vin orange est produit à partir de raisins blancs qui sont fermentés avec leurs peaux, de la même manière que les raisins rouges sont utilisés pour produire du vin rouge. Voici les étapes de base pour produire du vin orange :

  • Récolte des raisins : Les raisins blancs sont récoltés à maturité, généralement à la fin de l'été ou au début de l'automne. Les raisins doivent être en bon état et exempts de moisissures ou de pourriture.
  • Macération : Les raisins sont pressés pour extraire le jus, qui est ensuite placé dans des cuves avec les peaux pour une période de macération allant de plusieurs jours à plusieurs mois. Cela permet aux pigments contenus dans la peau du raisin de se dissoudre dans le jus, donnant au vin une couleur orange, dorée ou ambrée.
  • Fermentation : Le jus de raisin et les peaux sont ensuite fermentés avec des levures naturelles présentes sur les raisins ou dans l'air. La fermentation peut durer plusieurs semaines à plusieurs mois, selon la technique de vinification choisie.
  • Pressage : Après la fermentation, le vin est pressé pour séparer le liquide des peaux et des autres matières solides.
  • Élevage : Le vin est ensuite transféré dans des fûts ou des cuves pour un processus d'élevage qui peut durer plusieurs mois ou plusieurs années, selon le style de vin souhaité.
  • Embouteillage : Après l'élevage, le vin est embouteillé et étiqueté avant d'être commercialisé.

Il est important de noter que le processus de vinification du vin orange peut varier selon le producteur et que chaque vin a sa propre personnalité en fonction du type de raisin utilisé, de la durée de macération et de l'élevage.

CHAPITRE 5 / LE PET NAT


 

5.1 - Qu’est ce que le Pet Nat ou Pétillant naturel ?

 

Le Pet Nat ou Pétillant naturel est un type de vin effervescent produit à partir de raisins fermentés dans leur propre jus sans ajout de sucre ni de levures, contrairement aux autres vins effervescents qui nécessitent une deuxième fermentation en bouteille. Ce style de vin est souvent considéré comme l'ancêtre du champagne et est produit selon une méthode ancestrale de fermentation en bouteille.

Le Pet Nat est souvent considéré comme un vin vivant et naturel, avec une saveur légèrement pétillante et des arômes fruités et floraux. Le Pet Nat peut être produit à partir de différents types de raisins, ce qui lui donne une grande variété de saveurs et de couleurs.
 

5.2 - Comment boire un pétillant naturel ?

 

Le Pétillant Naturel ou Pet Nat est un vin qui peut être dégusté de différentes manières, selon vos préférences et le style du vin. Voici quelques conseils pour boire un Pet Nat :

  • Refroidir le vin : Le Pet Nat est meilleur lorsqu'il est bien frais. Avant de le servir, placez la bouteille au réfrigérateur pendant quelques heures ou dans un seau à glace pendant environ 30 minutes.
  • Ouvrir la bouteille : Ouvrez la bouteille avec précaution, car le vin peut être légèrement pétillant et mousseux. Dévissez le bouchon lentement en le maintenant fermement pour éviter que le vin ne se répande.
  • Verser le vin : Versez doucement le vin dans un verre en évitant de faire mousser le vin. Il est recommandé de laisser un peu d'espace dans le verre pour permettre aux arômes de se développer.
  • Apprécier les arômes : Prenez le temps de sentir le vin et d'apprécier ses arômes. Les Pet Nats sont souvent caractérisés par des arômes fruités et floraux, avec des notes de pomme, de poire, de citron ou de pamplemousse.
  • Déguster : Prenez une gorgée et laissez le vin se répandre sur votre palais. Les Pet Nats ont souvent une saveur légèrement pétillante et acidulée, avec une texture légèrement mousseuse. La température fraîche et l'effervescence du vin peuvent également souligner la complexité des arômes et des saveurs.

Le Pet Nat peut être dégusté en apéritif ou avec des plats légers, tels que des fruits de mer, des salades, des légumes grillés ou des fromages frais. Il peut également être apprécié seul ou avec des amis pour célébrer une occasion spéciale.
 

5.3 - Comment est fait le pétillant naturel ?

 

Le Pétillant Naturel ou Pet Nat est un vin pétillant produit selon une méthode ancestrale de fermentation en bouteille. Contrairement aux autres vins pétillants, tels que le Champagne, le Prosecco ou le Cava, le Pet Nat est produit sans ajout de sucre ni de levures. Voici les étapes de base pour produire du Pet Nat :

  • Récolte des raisins : Les raisins sont récoltés à maturité, généralement à la fin de l'été ou au début de l'automne.
  • Pressage : Les raisins sont pressés pour extraire le jus, qui est ensuite mis en bouteille. Contrairement aux autres vins effervescents, le jus n'est pas filtré et contient donc des sédiments de levure.
  • Fermentation : La fermentation du jus commence naturellement dans la bouteille grâce aux levures naturelles présentes sur la peau des raisins. Cette fermentation crée du dioxyde de carbone, qui se dissout dans le vin et crée l'effervescence naturelle.
  • Élevage : Le Pet Nat est élevé en bouteille pendant plusieurs mois, ce qui permet aux levures de continuer à travailler et de déposer des sédiments dans la bouteille.
  • Dégorgeage : Les sédiments sont ensuite éliminés de la bouteille par dégorgement, où le col de la bouteille est rapidement plongé dans un bain de glace pour congeler les sédiments, puis la bouteille est ouverte pour éliminer les sédiments gelés.
  • Embouteillage finale : Le vin est ensuite rebouché et étiqueté avant d'être commercialisé.

Le Pet Nat est souvent considéré comme un vin vivant et naturel, avec une saveur légèrement pétillante et des arômes fruités et floraux. Le Pet Nat peut être produit à partir de différents types de raisins, ce qui lui donne une grande variété de saveurs et de couleurs. Le processus de production du Pet Nat peut varier légèrement d'un vigneron à l'autre, mais les étapes de base restent les mêmes.

Découvrez notre séléction de Pet Nat
Épuisé
Funambulle
Bariou et Bodet
Touraine
2019 / Bulles
Insolite
15.00
Love Joy
Château de Béru
Bourgogne
2019 / Bulles
Atypique
30.00
Épuisé
Rosa, Rosé, Rosam
La Grange Tiphaine
Touraine
2021 / Rosé
Atypique
13.40
Épuisé
Exilé Blanc Pétillant
Lise et Bertrand Jousset
Touraine
2021 / Bulles
Classique
17.00
Épuisé
Éxilé Rosé Pétillant
Lise et Bertrand Jousset
Touraine
2021 / Rosé
Classique
17.50
Livraison
Dans toute la France en 24/48h
Sourcing
Vignerons rencontrés et vins goutés
Des prix justes
Rémunérateurs pour les vignerons
100% labellisés
Tous nos vins sont à minima en Bio
1% for the Planet
Nous reversons 1% de notre CA à des associations environnementales